It’s fish, it’s so fish

En ce dimanche 1er avril j’ai tourné et retourné le sujet dans tous les sens pour vous faire un article So fish et aussi un peu original…

 

J’ai passé en revue les recettes de cuisines, les tenues de sirènes et autres motifs écailleux, j’ai ensuite voulu faire une blague sur le blog en vous faisant croire quelque chose d’absurde ! Mais c’était un peu trop facile…

 

Puis je suis tombée sur cette série de visuels à la fois drôles et originaux, un travail minutieux et précis réalisé par l’artiste photographe Anne-Catherine Becker-Echivard et je me suis dis que c’était parfait pour une petite rigoulade du dimanche  ^^

 

Pour la minute culture du dimanche :

 

Anne-Catherine Becker-Echivard utilise des têtes de poissons pour créer ses photos qui illustrent la vie de tous les jours en abordant des sujets allant du sida à la répression. Le choix du poisson n’est pas un hasard, animal qui ne nous ressemble en rien, animal pour lequel nous ne pouvons avoir d’attachement pour la simple raison que son milieu naturel est différent du nôtre. Quand on se croise, l’un est mort, l’autre vivant… et souvent en pleine digestion. Anne-Catherine utilise la mort du poisson pour rendre vivante l’humanité. C’est conceptuel en effet, mais c’est de l’art, alors on ne nous demande pas de tout comprendre ^^

 

 

 

Alors ça vous évoque quoi?

 

Bon dimanche à tous ^^

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.